Ivotoerana Fomongorana ny Valala eto Madagasikara

IFVM et lutte antiacridienne

 IFVM: Un défi contre le criquet…

Le Ministère auprès de la Présidence en charge de l’Agriculture et de l’Elevage (MPAE) a mis en place des missions et objectifs visant à croitre la production agricole et ainsi parvenir à une sécurité alimentaire et nutritionnelle. Conduire à bien la lutte antiacridienne fait partie intégrante des dispositifs permettant d’atteindre ces objectifs, notamment en protégeant les cultures et pâturages contre l’invasion acridienne.

Pour faire face à des menaces d’infestations, une lutte antiacridienne durable est primordiale d’où la création de l’IFVM ou Ivotoerana Famongorama ny Valala eto Madagasikara (Centre de Lutte Antiacridienne de Madagascar) en 2017, pour remplacement de l’ancienne structure, qui n’est autre que le CNA (Centre National Antiacridien). L’Ivotoerana Famongorana ny Valala eto Madagasikara intervient à la lutte antiacridienne à Madagasikara dans le but de gérer le problématique des infestations acridiennes d’une manière pérenne et efficiente afin de permettre d’améliorer sereinement les productions agricoles malgaches.

En effet, l’IFVM est un établissement public à caractère administratif (EPA) créé par le décret N 02017-064 en date du 30 janvier 2017.. Sa Direction Générale est basée à Mitsinjo-Betanimena Toliara II. Trois unités y sont rattachées dont l’Unité Environnement et Santé Humaine, l’Unité de Gestion de Passation des Marchés et l’Antenne. Cette dernière se trouve à Antananarivo. La Direction Générale est l’ordonnateur principal du Centre, elle supervise trois Directions telles que la Direction Technique, la Direction Administrative et Financière et la Direction du Système d’Information et de la Communication.

  • La Direction Administrative et Financière est chargée de gérer les ressources humaines et financières ainsi que les moyens matériels du Centre. Elle est basée à Toliara et constituée de deux (02) Services (Ressources Humaines, et Comptabilité et Finances).
  • La Direction du Système d’Information et de la Communication a pour mission d’assurer la bonne marche des moyens de communication nécessaire à la réalisation des objectifs du Centre. Également basée à Toliara et composée de trois (03) services (Informatique et Transmission des données, Suivi et Évaluation, et Communication et Partenariat).
  • La Direction Technique est chargée d’assurer l’organisation, la coordination et la mise en œuvre des activités opérationnelles liées à la lutte. Cette Direction se localise à Betioky Sud. Elle est composée de quatre (04) Services (Surveillance et Avertissement, Intervention Antiacridienne, Maintenance des Parc Roulant, Logistique et Stock) et une Unité (Sensibilisation). Huit (08) zones antiacridiennes et trente-deux (32) postes antiacridiens dans l’aire grégarigène sont contrôlés par cette Direction: Zone 1 Befandriana-Sud, Zone 2 Sakaraha, Zone 3 Ejeda, Zone 4 Ambovombe, Zone 5 Ihosy, Zone 6 Ampanihy, Zone 7 Antsohihy, et Zone 8 Manja.

I/ OBJECTIF GLOBAL 

La lutte antiacridienne contribue à l’augmentation de la production agricole conformément au contrat de performance du Ministère de tutelle (MPAE). Elle s’intègre donc la mission du MPAE et contribue à l’atteinte de son objectif.

II/ OBJECTIF SPÉCIFIQUE

L’IFVM vise à détecter et traiter à temps toute manifestation acridienne dès l’apparition des larves. Cela se traduit techniquement par l’atteinte de phase de rémission puis le maintien des populations acridiennes en dessous du seuil de grégarisation.

Atteindre la phase de rémission

L’atteinte de cet objectif spécifique qui constitue l’objectif principal du Centre se traduit techniquement par l’obligation de détecter et de traiter à temps toute manifestation acridienne dès l’éclosion des larves. Le début de la rémission acridienne a été atteint au cours de la dernière campagne 2016-2017. L’ensemble des actions à mener pour confirmer et atteindre cette phase de rémission est groupé dans la première mission du Centre. Elle doit permettre en même temps de maintenir les populations en dessous du seuil de grégarisation avec les sous-objectifs suivants :

« les regroupements acridiens sont détectés et traités à temps en respectant l’environnement et la santé humaine »

Ce premier objectif conjugue la mission principale et la raison d’être du Centre car les actions à mener se rapportent aux activités opérationnelles sur terrain. Les différents outils destinés à mettre sur les rails le système de lutte préventive antiacridienne permettant de détecter à temps toute manifestation acridienne sont actuellement mise en place, la réussite de la lutte elle-même reste pourtant une des conditions sin qua non. La détection des acridiens conduit à mener des interventions dans les règles de l’art, c’est-à-dire, respectant l’homme et les normes environnementales. Pour appuyer cette lutte, la fluidité des informations et la bonne circulation des données avec des transmissions aussi rapides que cela devrait être s’avère nécessaire. C’est pourquoi, le deuxième sous objectif suivant s’impose :

« le système d’information est efficace »

Pour assurer l’atteinte des objectifs, le Centre doit se doter d’un système d’information permettant de véhiculer rapidement les informations en vue de raccourcir les prises de décision d’intervention. Ce système doit aussi permettre de rendre compte des réalisations. Faute d’information, la situation est faussée et provoque peut ramener à des résultats. La gestion de l’information est un élément capital dans la mesure où les données acridiennes et antiacridiennes qui sont circulées à travers différentes étapes techniques sont traitées, analysées, et condensées avant de pouvoir être diffusées sous forme de situation synthétique

III/ RÉSULTATS ATTENDUS

Afin d’atteindre l’objectif global ainsi que l’objectif spécifique, les activités de l’IFVM sont reparties selon trois grands axes :la détection et traitement rapide des regroupements acridiens en respectant l’environnement et la santé humaine, l’efficacité du système d’information et la pérennisation et efficiente des actions du Centre.

Famonom-balala voafehy, fambolena sy fiompiana mahomby